Le tango

Le tango est une danse de bal qui se danse à deux. C’est une danse d’improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévu à l’avance pour êtres répétés séquentiellement, mais où les deux partenaires marchent ensemble vers une direction impromptu à chaque instant. Un partenaire (traditionnellement l’homme) guide le poids du deuxième, lequel suit, en laissant aller naturellement son poids, le corps du premier, sans chercher à deviner les pas.

Le tango est né à Buenos Aires à la fin du XIXème siècle, au bord du Rio de la Plata, dans les quartiers populaires de la capitale argentine. La société de l’époque, issue de l’émigration européenne, écoutait et dansait des habaneras, polkas, mazurkas et des valses. Quant aux noirs, qui représentaient 25 % de la population de Buenos Aires au XIXème siècle, ils dansaient au rythme du candombe, plus marqué par les percussions que par la mélodie.

Le tango semble avoir trouvé ses origines dans la habanera hispano-cubaine, véhiculée lors des fréquents contacts marchands entre le port de La Havane à Cuba et celui de Buenos Aires en Argentine. Au début, le tango est interprété par de petits groupes de musiciens jouant du violon, de la flûte, de la guitare et parfois en utilisant un peigne recouvert de papier à cigarettes en guise d’instrument à vent. L’instrument mythique, le bandonéon, n’arrivera que plusieurs années plus tard, dans les années 1900, et remplacera peu à peu la flûte.

On commence à danser le Tango dans des taudis et des lupanars, si bien que la nouvelle danse est vite associée à l’ambiance des maisons closes vu que les prostituées et les femmes de chambres sont les seules femmes présentes lors de ces réunions. L’univers très masculin de l’époque amène même les hommes à danser entre eux.

D’ailleurs, le Tango est dansé de façon très « corporelle », il est provocateur, explicite; c’est une danse très éloignée des moeurs puritaines de la bonne société de l’époque. Peu à peu, des chansons vont venir accompagner le tango. Mais les paroles sont la plupart du temps très obscènes. Avant de figurer dans les grands salons de danse du monde occidental, le tango va se transporter depuis son berceau très populaire jusqu’à Paris où il obtiendra ses titres de noblesse.

Le tango est une danse de bal qui se danse à deux. C’est une danse d’improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévus à l’avance pour être répétés séquentiellement, mais où les deux partenaires marchent ensemble vers une direction impromptue à chaque instant. Un partenaire (traditionnellement l’homme) guide le poids du deuxième, lequel suit, en laissant aller naturellement son poids, le corps du premier, sans chercher à deviner les pas.

Source : Le tango