Le cha cha cha

Il faut remonter à la fin des années 1940 pour trouver l’origine du cha-cha. À cette époque, la Havane est le lieu de villégiature préféré des riches Américains. Bars, casinos et cabarets fleurissent et voient les plus grands groupes américains et les orchestres locaux créer le mambo en combinant avec succès les rythmes du jazz et de la rumba.Les danseurs s’en emparent et introduisent dans leur danse de nombreuses voltes et acrobaties. Pour pouvoir reprendre leur souffle, ils introduisent entre ces figures des mouvements plus simples, dont le  » chatch  » (deux pas lents suivis de trois basculements rapides du poids du corps d’une jambe sur l’autre). Mais les figures des danseurs avertis sont souvent trop compliquées pour le grand public.

En 1953, le violoniste et chef d’orchestre Enrique Jorrin, qui participe à l’avènement du mambo, remarque cet inconvénient ; il simplifie donc les rythmes de certains airs de mambo pour obtenir une musique plus simple à danser. Le succès est immédiat et de nombreux danseurs pratiquent dessus un pas dérivé du  » chatch  » , dont le nom, par transformation, donnera son appellation à cette nouvelle danse : le cha-cha-cha. De Cuba, le cha-cha-cha se répand très rapidement en Amérique du Nord, précédant de très peu la déferlante rock ‘n roll. Il apparaît aussitôt en Europe, où il rencontre instantanément un énorme succès. S’adressant à tous les publics, le cha-cha-cha est la danse latino-américaine où le terme  » populaire  » prend toute sa signification.

Actuellement, dans le monde de la salsa, on voit le cha-cha pointer à nouveau son nez et ce sous une forme plus proche de ses origines.Le cha-cha-cha est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un petit peu plus compliqué que celui des danses apparentées (rumba, mambo, salsa…). Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le « quatre-et-un » du décompte de la danse. Comme dans toutes les danses latines, c’est le garçon qui guide la fille.

Source : Le cha cha cha